News

Recobike, le marquage vélo sécurisé

By  | 

Pour lutter contre le vol et le recel de vélo, la loi d’orientation des mobilités (LOM) prévoit, à partir du 1er janvier 2021, l’identification de tous les vélos neufs.

S’il existe déjà des systèmes de marquage pour le vélo, le procédé Recobike s’inscrit dans la durée grâce à un procédé de soudure chimique qui le rend inaltérable dans le temps et impossible à retirer sans abimer le cadre. En effet, si le marquage extérieur peut être détruit, l’insert de sécurité soudé chimiquement restera quant à lui intact et le numéro d’identification demeure visible. “Et lorsqu’un vélo est marqué, cela rebute le voleur qui aura alors plus de mal à le revendre” dit on chez Recobike.

Le marquage Recobike s’effectue en deux temps :

  • La première étape est à effectuer chez un professionnel du cycle. Celui-ci pose, en quelques minutes, le marquage sur le cadre du vélo puis il injecte une résine haute performance qui va permettre de souder chimiquement l’identifiant au vélo. Pour trouver les centres agréés Recobike, rendez-vous sur le site http://www.recobike.com
  • La deuxième étape incombe au propriétaire du vélo qui devra créer gratuitement un compte sur le serveur Recobike avant de saisir toutes les informations utiles concernant le vélo : marque, modèle, numéro de série…

Faire marquer son vélo n’empêchera pas le vol même si cela peut dissuader le voleur. Néanmoins, si votre vélo est retrouvé il a beaucoup plus de chance de vous être restitué. N’oublions pas qu’aujourd’hui, sur les 150 000 vélos retrouvés chaque année (sur les 400 000 vélos volés chaque), seuls 8 à 12000 retrouvent leur propriétaire faute d’identification.

Le prix conseillé du marquage est de 26,90 €.