Nos essais

Test Cannondale Tesoro Neo X Speed : Rapide, sous réserve…

By  | 

Cannondale lance sur le marché son tout premier vélo rapide ou speed. Ce vélo, assisté au pédalage jusqu’à 45 km/h, reprend clairement l’identité de la marque avec un design reconnaissable et des équipements robustes et sûrs. Mais ce vélo présente-t-il un intérêt indéniable pour tous les cyclistes ? Voici notre réponse.

Prix : 6 199 €/Poids : 27 kg/Batterie : 625 Wh

Les vélos rapides constituent un véritable casse-tête pour les fabricants de vélo du fait d’une réglementation en perpétuelle évolution. Pourtant, aujourd’hui, ils sont de plus en plus nombreux à se lancer sur le créneau, persuadés que la guerre menée par de nombreuses municipalités contre la voiture ne peut que leur amener une nouvelle clientèle désireuse de trouver un moyen de déplacement rapide et accepté en milieu urbain. Cannondale ne déroge pas à cette ambition avec le lancement de son premier Speed Bike, le Tesoro Neo X Speed. Mais selon les millésimes, tous les modèles de vélos speed ne sont pas soumis aux mêmes contraintes. Certes, sur ce vélo on retrouve les éléments indispensables comme le klaxon, l’éclairage, le feu arrière stop, les freins inversés (comme sur les motos, attention à la prise en main), le rétroviseur et la plaque d’immatriculation à la taille réglementaire mais ô combien démesurée sur un vélo. Et oui, monsieur le législateur, coller une réglementation existante à un nouveau mode de déplacement ne se fait pas sans quelques aberrations ! Un peu d’adaptation ne serait pas du luxe….

Des contraintes réglementaires pénalisantes

Mais ici, Cannondale a dû concevoir son vélo en tenant compte d’une nouvelle (et énième !!!) contrainte réglementaire : indexer l’assistance délivrée par le moteur en fonction du pignon choisi et donc à la fréquence de pédalage. Cette règlementation a été prise pour éviter les démarrages sur les chapeaux de roue de ces vélos. Si sur le plan sécuritaire cela peut se comprendre, surtout si ces machines arrivent entre les mains de cyclistes non aguerris qui risquent alors d’être surpris par la puissance délivrée (un peu comme un conducteur se retrouvant pour la première fois au volant d’une Tesla qui délivre une puissance incroyable dès que l’on appui sur la pédale d’accélération (et pourtant, elle n’est pas bridée), sur le plan de l’agrément et l’efficacité, c’est pénible, surtout lorsqu’on utilise ce vélo en milieu urbain. Entre les feux, les priorités à droite, les aléas de la circulation, il est très difficile d’atteindre les 45 km/h. On peut éventuellement atteindre les 35 km/h mais guère plus. On peut alors se demander quel est l’intérêt d’un tel vélo en milieu urbain. En revanche, lorsqu’on évolue sur de grandes lignes droites, on peut alors s’approcher de la limite d’assistance. Mais il faut avoir une bonne condition physique pour maintenir le rythme demandé. Nous sommes très rarement restés plus de quelques minutes sur le petit pignon, le seul permettant d’atteindre les 45 km/h. C’est un peu frustrant et on peine à ressentir les 85 Nm de couple pouvant être délivrés normalement par le moteur Bosch spécial Speed. Finalement, un VAE classique présente plus de pêche au démarrage que ce Cannondale Tesoro Speed.

Un vélo pour les grands espaces

A défaut de nous propulser, le Cannondale Tesoro se révèle extrêmement agréable à piloter, que l’on soit en ville ou sur des chemins de campagne, même si le cadre se révèle bien rigide, une caractéristique indispensable pour un vélo pouvant atteindre de hautes vitesses. Le Cannondale Tesoro Neo X Speed se dote d’une suspension avant et d’une tige de selle suspendue bien efficaces pour apporter de la douceur. Notons cependant qu’en s’abaissant, le système à parallélogramme de la tige de selle tend à envoyer la selle sur l’arrière, éloignant du même coup le pilote du poste de pédalage. Les jambes et les bras sont donc parfois en extension. Une position qui peut se révéler d’autant plus fatigante que les bras sont déjà bien écartés une fois les mains positionnées sur le guidon. Si la largeur de celui-ci impose quelques précautions au moment de passer entre les voitures, il favorise néanmoins une bonne stabilité, caractéristique renforcée par le positionnement, sous le tube inférieur, de la grosse batterie de 625 Wh. On note également la présence de roues de 28 pouces, idéales pour le franchissement d’obstacles et l’absorption des aspérités de la route. On trouve également de gros freins à disque hydrauliques, puissants et sûrs pour arrêter la machine une fois lancée. Car il faut bien des disques en 203 mm de diamètre pour arrêter les 27 kilos du Cannondale Tesoro.

Le Tesoro Neo X Speed a plus d’intérêt sur des trajets extra-urbains

Si l’utilisation de ce Cannondale Tesoro Neo X Speed ne nous a pas convaincus pour circuler en ville, il présente néanmoins un véritable intérêt sur des trajets extra-urbains. On peut alors profiter des 110 km d’autonomie de la batterie mis à mal en ville du fait des nombreux « stop and go. Il est également possible de programmer des itinéraires, via l’application eBike Connect de Bosch et en visualiser les indications sur l’écran Kiox, pas avare en informations. Car oui, c’est dans les grands espaces que l’on apprécie le plus ce Cannondale Tesoro Neo X Speed.

Avis de la rédac’

  • On aime : Le confort • La qualité des équipements
  • On regrette : Le manque de rigidité des manivelles • L’omniprésence des câbles sur l’avant • La nouvelle réglementation sur les Speed bikes

Caractéristiques

  • Cadre : aluminium, SmartForm C1
  • Fourche : SR Suntour Raidon 34, 100 mm
  • Freins : Magura MT5 hydraulique, 203 mm
  • Transmission : Shimano Deore, 12 vitesses
  • Pneus : Schwalbe Big Ben Plus, 28×2.15 »
  • Selle : Cannondale ergo touring
  • Eclairage : Supernova mXX mini Pure %
  • Supernova m99 tail Light
  • Motorisation : Bosch Performance Line Speed
  • Batterie : Bosch Powertube, 36V/17,3 Ah
  • Autonomie : 117 km
  • Temps de charge : 3 à 4 heures
  • Distributeur : www.cannondale.com

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.