News

Oribiky, le VLS électrique à Paris

By  | 

Alors que la plupart des opérateurs de location de vélos en free-floating ont jeté l’éponge à Paris (seul Mobike résiste encore), un nouvel arrivant a fait son apparition mi-décembre, dans les rues de la capitale : Oribiky.

Des vélos en semi-floating

De couleur bleue, ces vélos, au nombre de 400 actuellement, sont assemblés à Stains, en Seine-Saint-Denis. D’ici le mois de juin, leur nombre devrait être porté à 1000. La vraie différence avec ce que les Parisiens ont connu avec la déferlante Gobeebike, OFO et autres Obike, c’est que ces vélos sont dotés d’une assistance électrique et qu’ils reposent sur un système de “semi-floating”. Ainsi, pas question pour les utilisateurs de les laisser n’importe où. Pour pouvoir cadenasser le vélo après utilisation, via son smartphone, il faudra nécessairement que celui-ci se situe dans l’une des 6000 zones de stationnement recensées à Paris. Et si des utilisateurs peu consciencieux décidaient néanmoins d’abandonner leur vélo hors zone, cela leur sera facturé 50 €… De quoi réfléchir un peu.

Concernant le vélo à proprement parlé, il bénéficie d’une assistance pédalier très réactive et puissante. C’est un modèle monovitesse et son autonomie annoncée est de 100 km. Ses poignées ergonomiques et sa selle confortable compensent la fermeté des pneus pleins (et donc increvables). Notons également que les vélos Oribiky sont équipés de freins à disque, un plus en matière de sécurité ! Côté éclairage, les LED intégrant des panneaux photovoltaïques, assurent une bonne visibilité. Son utilisation implique le téléchargement de l’application dédiée compatible Android et très prochainement pour Apple.

la location à quel prix ?

Plusieurs formules sont proposées avec des tarifs de lancement avantageux : Sans abonnement, la location coûte 12 centimes la minute, avec une caution de 30 euros. Un pack de 240 minutes est facturé 24 euros (36€ après la période de lancement) La formule avec abonnement (19,99 €/mois, contre 8,30€ pour l’abonnement mensuel V-Max à Vélib’), permet de circuler 20 minutes gratuitement à chaque course, toutes les heures. Au-delà, la minute est facturée 5 centimes. Un abonnement à tarif solidaire (14,99 €/mois) est ouvert aux étudiants, aux personnes à bas revenus et aux retraités.