Business

Oklö, le biporteur à la française

By  | 

Oklö, voilà un nom à la consonance légèrement suédoise, mais qui trouve son origine en France. C’est Bruno Guittard, accompagné dans la réflexion et l’émergence du projet par Bertrand Casteu, qui est à l’origine de la société. Ils ont été rejoints un peu plus tard par Bruno Chériaux qui a apporté ses compétences en marketing et développement web. Bruno Guittard nous raconte la genèse de la marque.

City Ride : Quand est née la marque Oklö ?

Brun Guittard : “La création effective de la société remonte au 22 février 2018, mais le projet est passé par différentes phases de concrétisation successives. Les premières idées du concept ont été dessinées fin 2015, puis le premier prototype a été conçu et réalisé en 2016. Au mois de mai 2017, le projet a été admis en incubation au sein de l’association Outdoor Sports Valley (OSV, la Silicon Valley du sport à Annecy). Le programme d’incubation s’est terminé en février 2018, avec la création de l’entreprise. Néanmoins, nous sommes toujours accompagnés par OSV dans le but maintenant de développer notre entreprise. »

City Ride : Et quel est le projet à la base de la conception des vélos Oklö ?

Bruno Guittard : Après une dizaine d’années d’expériences dans l’industrie, je souhaitais mettre mon énergie et ma créativité au service de la transition écologique. D’où la création des vélos Oklö, des vélos cargos compacts ne dépassant pas les 2 mètres de long. Nos vélos apportent une réelle innovation d’usage : ils disposent d’un vrai contenant de 40x55cm pour transporter des objets de taille et d’encombrement très variés, sans perdre du temps à sangler tout ça sur un porte-bagages. Il suffit de déposer son sac à main et ses sacs de course dans le baquet, ou sa pizza, et de sangler avec les sangles Velcro élastiques disponibles en option. On peut protéger le chargement de la pluie avec une housse sur mesure, ou transporter son enfant sur l’avant, avec l’ajout du siège enfant et de la ceinture de sécurité. Il n’y a que les vélos cargos ou les remorques qui offrent cette possibilité, mais qui ont en contrepartie un poids et/ou un encombrement bien supérieur à celui d’un vélo de ville. Pour le cycliste urbain qui recherche un vélo compact et pratique pour le quotidien, en remplacement de la voiture, les vélos Oklö n’ont pas d’équivalent sur le marché ! »

City Ride : Où sont conçus et fabriqués les vélos ?

Bruno Guittard : Les vélos sont conçus en France, sur la base du cadre des vélos de facteur. Nous avons développé nous-mêmes le baquet avant, et nous avons fait appel à un prototypiste textile (société Rip’air basée à Talloires) pour tous les accessoires textiles (siège enfant, housse de pluie…). L’assemblage des vélos est intégralement réalisé en France dans notre atelier de Chavanod. Nous avons choisi un maximum de composants fabriqués en France ou en Europe. Par exemple, la structure de la nacelle est fabriquée près de Saint-Etienne, les panneaux de bois sont mis en forme à Annecy avec du châtaigner français, les roues (jantes, rayons, montage) viennent aussi de Saint-Etienne…

City Ride : Combien de vélos aujourd’hui dans la gamme ?

Bruno Guittard : Nous avons deux modèles : Utilö (1330 €) et Familö (1400 €). Ils sont tous les deux disponibles en version classique et en version électrique (Utiléö – 2330 € et Familéö – 2400 €). Ils sont vendus par le biais d’un réseau de détaillants.

www.oklo.bike

Oklö Familéo