News

Observatoire du cycle, 2020 année faste pour le vélo.

By  | 

On s’en doutait mais les chiffres publiés par l’Union Sport et cycle le confirment : 2020 a été une année hors norme pour le vélo qui a vu ses ventes augmentées de 1,7% par rapport à 2019 pour atteindre le chiffre de 2 684 809 unités vendues pour un chiffre d’affaires en hausse de 27,5% soit 1925M€. Ajoutez à cela une hausse en valeur du secteur Pièces et accessoires de 20,8% et on obtient une hausse globale du marché du vélo de + 25% pour un chiffre d’affaires total de 3021 M€.

Plus de 500 000 VAE vendus

La hausse du marché a été portée par la croissance des VAE qui ont vu le volume de leurs ventes augmenter de +29% par rapport à 2019. On a ainsi vendu en France plus de 514000 VAE alors que la vente des vélos classiques a baissé de -3%. Mais le plus remarquable, c’est que les français n’hésitent plus à mettre la main à la poche, aidés en cela par les différentes subventions proposées par les régions ou communes, pour s’offrir de beaux vélos. On note ainsi une montée en gamme des vélos achetés avec un prix de vente moyen qui atteint 717 € (+25%). Et cela concerne aussi bien les vélos classiques dont le prix moyen de vente a augmenté de +6% à 394 €, que les VAE dont le prix moyen de 2079 € est en hausse de +21%. Cependant, si cette augmentation du prix moyen est dûe à une montée en gamme du marché, elle s’explique également par la tension du marché. “En 2020, la demande de vélo a été plus importante que l’offre, expliqueJérôme Valentin, président de l’Union Sport et cycle. Aussi, il n’y a pas eu de promotion , prix cassés… Bien au contraire.”

Des actions volontaristes

Cette dynamique trouve ses explications aussi bien dans les actions mises en place avant le confinement (programmes “savoir rouler” et “remise en selle”) qu’après le déconfinement avec la création des coronapistes (+27% de trafic) et la mise ne place du programme “coup de pouce” qui a permis à un très grand nombre de personnes de faire entretenir ou remettre en état leur vélo. Cet essor de la bicyclette est également lié à la volonté des salariés de conserver une bonne distanciation sociale lors de leurs trajets quotidiens.

Production nationale en augmentation

Autre bonne nouvelle pour le marché du cycle hexagonal, c’est la hausse de 41% de la production locale qui s’élève à 660 690 unités dont 261 000 VAE. Certes cela n’empêche pas d’importer encore plus de 2,2 millions de vélos en provenance du Portugal, de la Roumanie, d’Italie et d’Asie mais cela révèle une volonté accrue de français de consommer local.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *