Nos essais

O2feel iVog Explorer Boost, Allégé et restylisé

By  | 

Au mois de novembre dernier, nous avons eu la chance de tester en avant-première le nouveau iVog Explorer Boost de chez O2feel. Durant une semaine, nous avons pu rouler sur ce best-seller de la marque entièrement restylé dans les bureaux de la société lilloise. Une belle surprise que vous allez enfin pouvoir découvrir en magasin.

Prix : 2599 €/Poids : 24,7 kg/ 400 Wh

Après 12 années passées à concevoir une gamme de vélos urbains, trekking et utilitaires, chez O2feel on ne relâche pas la pression en veillant à l’amélioration des gammes existantes. La preuve avec la refonte du iVog un vélo présent au catalogue depuis plusieurs années. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les ingénieurs n’y sont pas allés avec le dos de la cuillère pour redonner du peps à ce vélo !

Si le cadre du iVog a été modifié, on garde l’enjambement bas très pratique en ville

Un changement de style

Premier constat, le cadre du iVog n’a plus grand-chose à voir avec celui de son prédécesseur. Les lignes ont été modernisées et un gros travail a été réalisé sur la rigidité. Chez O2feel, on annonce 15% de rigidité en plus pour cette nouvelle version. Impossible pour nous de vérifier scientifiquement ces dires mais, nos sensations de roulage le confirment : même chargé sur l’arrière, nous n’avons jamais ressenti un train arrière fuyant en passant sur des dos d’âne comme cela peut arriver avec certains vélos. Mais restyler ne signifie pas faire table rase du passé. Aussi, chez O2feel, on a conservé le principe du cadre ouvert pour favoriser les montées et descente de selle.

Batterie du iVog dans le tube de selle
Placée dans le tube de selle, la batterie iPowerfit apporte rigidité et équilibre

Recentrer les masses

Deuxième constat, le positionnement de la batterie sort des sentiers battus. La iPowerfit, développée en interne chez O2feel est positionnée dans le tube de selle. Un emplacement choisit par les ingénieurs pour recentrer les masses, rigidifier le cadre et offrir une excellente stabilité au vélo. Et c’est vrai qu’à l’usage le iVog Explorer est très agréable et facile à piloter. Il n’impose pas d’effort superflu pour le maintenir dans le droit chemin ! Un atout de taille pour un vélo typé trekking amené à évoluer sur des terrains assez différents.

Les pneus crantés permettent au iVog de passer partout

Un vélo taillé pour la polyvalence

Troisième et dernier constat, l’iVog Explorer est clairement pensé pour les déplacements du quotidien et les balades. Tout a été mis en œuvre pour que ce vélo évolue avec la même aisance en ville ou sur les chemins de campagne. On trouve donc un bon porte-bagages MIK pouvant recevoir jusqu’à 27 kilos de charge, des garde-boue efficaces et résistants et des pneus légèrement crantés et plus larges que ceux que l’on trouve habituellement sur les modèles city de chez O2feel. Non seulement ces derniers favorisent le confort mais également la traction sur les terrains un peu meubles. En revanche, il faut bien le reconnaitre, ils offrent plus de frottement sur la chaussée. Mais finalement, cela ne se ressent pas trop, le iVog ayant un poids contenu.

Selle et tige de selle suspendue compensent efficacement la rigidité du cadre

Position de pilotage confortable

Un fois en selle, la position de pilotage demeure assez droite, ce qui est assez logique dans la mesure ou se vélo se destine à des trajets urbains et des balades. On ne recherche donc pas la performance mais bien la vision sur ce qui nous entoure. On peut néanmoins modifier l’orientation de la potence à l’aide de clés Allen. Les commandes du poste de pilotage tombent toutes parfaitement sous les mains. On peut donc facilement modifier le mode d’assistance délivré par le moteur central Shimano E Steps 6100 au fonctionnement très linéaire mais agréable. Ses 60 Nm de couple constituent un réel atout lorsqu’il faut un surplus de puissance pour accélérer rapidement ou pour gravir un côte un peu rude. Ce même display permet également d’allumer les phares lorsque la luminosité baisse. On apprécie d’ailleurs le choix d’un éclairage de 50 Lux sur l’avant ce qui permet de bien voir en sous-bois.

Un bon compromis entre rigidité et souplesse

Lorsqu’on roule sur un terrain dégradé ou pavé, les pneus, la selle Lookin avec gel, la fourche et la tige de selle apportent un vrai confort, palliant efficacement la rigidité du iVog Explorer. On peut ainsi rouler pendant plusieurs heures sans ressentir la moindre fatigue. D’autant plus que la batterie de 400 Wh promet près de 130 km d’autonomie. Et comme ce vélo est amené à rouler sur toutes sortes de terrains, les ingénieurs ont eu la bonne idée de l’équiper de pneu anti-crevaison, de quoi libérer l’esprit de l’utilisateur.

  • On aime : la qualité des équipements – l’équilibre quasi parfait du vélo -présence d’un antivol
  • On regrette : attache rapide sur les roues

Caractéristiques

  • Cadre : Aluminium
  • Fourche : Suntour, 50 mm
  • Transmission :  Shimano Altus, 9 vitesses, gâchette
  • Freins : disques Riderever,160 mm
  • Selle : Selle Royal Lookin           
  • Eclairage : Trelock Iveo, 50 Lux, Spanninga Pixeo
  • Pneus : Schwalbe Marathon plus MTB
  • Moteur : Shimano E-Steps E6100
  • Batterie : iPowerfit, 400 Wh, 36 V/ 11,3 Ah
  • Autonomie : 130 km
  • Temps de charge : 3,5 heures

www.O2feel.com

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.