Nos essais

Nouvelle motorisation Shimano E-Steps E-6100

By  | 

Le nouveau moteur shimano e-steps se caractérise visuellement par son faible encombrement. mais n’allez pas croire que ses dimensions restreintes et son poids allégé de 210 g par rapport à la version précédente E-6000, altèrent ses performances, au contraire : il délivre des pics de puissance jusqu’à 500W (puissance nominale 250W), de quoi obtenir une assistance réactive. En outre, cet aspect compact permet de rehausser la garde au sol. Par ailleurs, ce faible encombrement du pédalier (Q-Factor) assure un meilleur transfert de la puissance de pédalage, mais aussi et surtout une meilleure position. Le mouvement de pédalage est plus naturel et moins traumatisant pour les articulations. un détail pour certains, mais une avancée importante pour ceux qui accumulent les kilomètres au quotidien. Cette motorisation, alimentée par la nouvelle batterie 418 Wh ou l’actuelle batterie de 504 Wh, offre une augmentation d’autonomie de 20% par rapport au e6000 portant la distance maximale à 180 km. Au niveau de la transmission, Shimano a développé un tout nouveau moyeu spécifique pour VAE, le Nexus inter-5 conçu pour satisfaire aux exigences spécifiques du vélo électrique. Il offre une gamme de rapport de 263%. Il peut être couplé au changement de vitesses électronique Di2 qui peut fonctionner en manuel ou de manière automatique. Il est également possible de coupler le 6100 à une transmission externe dérailleur/cassette, soit en version électronique 11 vitesses, soit avec dérailleur mécanique en 9, 10 et 11 vitesses. Pour définir le mode d’assistance, le nouveau système Shimano E-Steps 6100 est livré avec l’ordinateur standard Shimano. néanmoins, il est possible de jumeler, via le Bluetooth, son propre compteur/GPS ou son smartphone équipé de la nouvelle application “Etube Ride” et du transmetteur EW-en100.

Le moteur Shimano E-Steps 6100 à l’essai

Ainsi présentée, cette nouvelle motorisation se montre plutôt tentante. Mais qu’en est-il sur le terrain ? Nous avons pu la tester à l’occasion d’une balade de 29 km dans les rues de la capitale. En selle, ce qui surprend, c’est le silence de fonctionnement. Tout juste un petit sifflement qui s’interrompt dès que l’assistance se coupe. Partis de l’île saint Louis en direction du 6e arrondissement de Paris, l’itinéraire est assez plat. Néanmoins on peut d’ores et déjà apprécier la réactivité du nouveau moteur après un arrêt au feu rouge. Sans être trop puissant, le E-steps 6100 apporte toute l’aide nécessaire pour ne pas rester coincé dans le flot des voitures. La capacité de relance du moteur est fort appréciable tout comme son emplacement qui assure une bonne stabilité à faible allure. En roulant entre 23 et 28km/h, on guette les coupures/relances, en vain ! C’est tellement doux que seuls l’arrêt ou la reprise du petit sifflement nous informent sur la présence ou non de l’assistance. Lorsqu’on roule au-dessus des 25 km/h, on ne sent absolument pas le poids du moteur. Il faut dire qu’une fois coupé, tout a été mis en œuvre pour diminuer les frictions, qui on tendance à vous donner l’impression de traîner un chariot. Ici rien de tout cela. Le vélo conserve sa vivacité et se pédale comme un vélo classique.

Nous profitons de notre sortie pour tester la transmission Di2 couplée avec le nouveau moyeu Nexus Inter 5. Dans un premier temps, on le teste en position manuelle, ce qui implique d’appuyer sur la commande pour monter ou descendre le rapport. Dans un deuxième temps, on passe en mode automatique. Le changement de rapport s’effectue donc seul, sans action du pilote. C’est fluide et surtout très doux. On peine parfois à sentir le passage des vitesses. Notez que pour que le choix de la transmission corresponde au mieux à votre type de pilotage, il vous est possible de le configurer en amont via l’application. Cette nouvelle motorisation s’accompagne de commandes à l’ergonomie redessinée permettent de jongler entre les différents niveaux d’assistance et les rapports (en mode manuel), très facilement. Quant à l’ordinateur central, il apporte toutes les données utiles avec une grande lisibilité. A la fin de la balade, un constat s’impose : le E-Steps 6100 cache sous sa douceur une belle puissance, tout en se faisant oublier par sa taille compacte qui permet d’avoir un écart entre les manivelles très proche d’un pédalier classique. Voilà donc un assemblage idéal pour rouler en ville au quotidien.