News

Hyboo Bike, le VAE en Bambou

By  | 

Si l’utilisation du bambou reste encore confidentielle dans l’industrie du vélo, elle séduit de plus en plus d’entrepreneurs désireux de proposer des vélos à la conception plus écologique.

Mettre l’écologie au cœur de l’innovation, c’est le concept qui est à l’origine de la création de la société TripBike dans les Haut-de-France et créée par Carla Sarantellis. Après 15 années passées en Asie, la fondatrice de l’entreprise TripBike s’est lancée, à son retour en France dans l’écodesign de produits respectant l’environnement dans leur conception et leur utilisation.

Carla Sarantellis

Le bambou pour une empreinte écologique réduite

Après 5 années de design et de test au sein au sein de l’incubateur de l’institut Mines-Télécom de Lille-Douai, elle décide de concevoir un vélo avec du bambou « pour ses excellentes qualités mécaniques, sa souplesses et sa capacité à absorber les chocs ». C’est aussi une plante qui a une croissance 30 fois plus rapide que le bois et qui ne nécessite pas d’engrais pour se développer. Autant d’atouts qui favorisent la préservation des ressources et la réduction de l’empreinte carbone. Et surtout, le bambou est entièrement recyclable lorsque le produit arrive en fin de vie !

Des matériaux biosourcés

Cadre, garde-boue et certains accessoires du Hyboo Bike sont donc composés de matériau végétal alors que les pièces de jonction proviennent de matériaux innovants high-Tech. Il dispose également d’une potence réglable sans outil, de freins à disque, d’un éclairage avant et arrière, de poignées ergonomiques et d’un panier avant avec fond en bambou. Tous les matériaux utilisés ont été biosourcées pour réduire au maximum l’empreinte écologique de la fabrication. Le vélo Hyboo Bike est disponible en version musculaire (2400 €) ou électrique (3300 €), en cadre haut (Hyboo Line) ou bas (Hyboo Comfort).

Un vélo léger

Dans sa version électrique, affichée à un poids de 15 kilos, le Hyboo Bike reçoit une motorisation discrète fabriquée en Autriche, qui se débraye automatiquement lorsque le vélo atteint les 25 km/h. Ce moteur est alimenté par une batterie amovible de 300 Wh assurant une autonomie comprise entre 60 et 100 km, en fonction du mode d’assistance utilisée, et qui se recharge en 2 heures.

Le Hyboo Bike est disponible en version cadre haut ou cadre bas.

Le Hyboo Bike est fabriqué au sein des ateliers ANRH (AssociatioN pour l’insertion et la Réinsertion professionnelle et humaines des Handicapés) dans les Hauts-de-France, par des travailleurs en situation de handicap. Il dispose du label « Made in France ». Les vélos sont en vente sur le site internet.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.