News

Humeur

By  | 

Accident de vélo

Aujourd’hui, j’ai rencontré ma voisine dans l’ascenseur. Je la découvre avec un œil au beurre noir et une attitude toute rigide. Je lui demande ce qui lui est arrivé. Elle me répond alors j’ai eu un accident de vélo. Car oui ma voisine ne se déplace qu’à vélo dans les rues de Paris et ce depuis de très nombreuses années. Je lui en demande un peu plus et elle m’explique. ” Je remontais le BD du Port Royal. Je n’ai pas pris la voie de bus car il y en avait deux qui allaient se croiser. Je traversais donc dans le passage piétons pour rejoindre la contre-allée lorsque j’ai été littéralement éjecté par un chauffard passant au feu rouge. Ce chauffard ? Un… Cycliste !!!!! Ma voisine ne l’a pas vu arriver. Et pour la suite elle ne se souvient de rien : trauma crânien, perte de connaissance (elle ne porte pas de casque) … Et plusieurs jours d’arrêt de travail. Heureusement pour elle des témoins qui traversaient en même temps qu’elle, ont pu lui porter secours et témoigner de ce qui c’était passé.

Bref tout ça pour dire que les cyclistes sont toujours promptes à râler contre les automobilistes et les piétons. Mais, il y en a tellement qui n’ont aucun respect des autres et des règles de circulation (sous prétexte qu’a vélo on est libre, mais sa propre liberté ne s’arrête-t-elle pas là où commence celle des autres) qu’avant de râler ils devraient peut-être balayer devant leurs roues. Se déplacer à vélo c’est sympa, sans stress, bon pour la santé… Et pourtant certains cyclistes sont aussi cons que certains de leurs homologues en voiture. Mais pourquoi de tels comportements. Question d’éducation ?

Certains diront que tout cela est écrit sous le coup de l’émotion, peut-être ! Il n’empêche que je circule au quotidien à vélo dans les rues de Paris et je suis effarée par les comportements de nombreux cyclistes qui ne cèdent jamais la priorité aux piétons passant coûte que coûte au feu rouge sous prétexte qu’un petit panneau les y autorise (ou pas !!!), obligeant les piétons à s’arrêter alors qu’ils ont la priorité. Ces mêmes cyclistes n’hésitent pas à donner des coups de sonnette rageur lorsqu’un piéton les gêne alors qu’ils circulent sur un trottoir au risque de renverser un enfant. Il est vrai que l’on peut parfois être frustré par les incivilités des autres avec des piétons qui marchent sur une piste cyclable, des automobilistes qui se garent sur ces mêmes pistes ou qui “oublient ” de mettre leur clignotant…Mais doit-on pour autant en rajouter en se comportant nous-même comme des sagouins ? Sincèrement, je ne crois pas. Et j’ai toujours plaisir sur mon vélo à voir le sourire de piétons a qui je cède le passage lorsqu’ils veulent traverser. Je ne suis pas à dix secondes et cela fait du bien pour la journée… Alors un peu de civilité et de sourire, vous verrez ça fait un bien fou !