Nos essais

Gocycle GX, la ville est son domaine

By  | 

Dernier-né de la marque Gocycle, le GX est un vélo à assistance électrique qui se caractérise par un design moderne et une grande facilité de pliage lui permettant de s’adapter en moins de dix secondes à toutes les situations. Un atout majeur pour un vélo du quotidien.

3199 €/18,10 kg/300 W

Cela fait 10 ans que la marque GoCycle, créée par l’anglais Richard Thorpe, un ancien ingénieur de chez McLaren, a lancé son tout premier modèle le G1. L’objectif était alors simple : proposer un vélo électrique alliant l’élégance, le plaisir de conduite et un caractère ludique tout en restant simple et propre d’utilisation. Rapidement, ce vélo au design unique, usant dans sa conception de technologies réservées alors au secteur de l’automobile, a su s’imposer en décrochant le prix du meilleur vélo électrique au salon Eurobike 2009. Une référence ! Depuis, cinq autres versions du Gocycle ont suivi, chacune d’entre elles apportant son lot d’innovations (connectivité Bluetooth, feu diurne…). Le GX est donc le sixième modèle de la gamme. Il reprend en partie, les caractéristiques qui ont fait le succès de ses prédécesseurs avec un cadre hydroformé en magnésium, des roues de 20 pouces et le système Cleandrive qui, en faisant passer la chaine dans le cadre, évite tout risque de salissure au niveau des vêtements. La véritable innovation sur ce système, repose sur le système de pliage du vélo en dix secondes et sa manipulation aisée une fois plié.

Facile à plier et déplier, le GX s’adapte à son environnement

Sur le plan technique, le Gocyce GX repose donc sur un cadre en magnésium qui se plie à deux endroits : au niveau de la poutre centrale et au niveau du guidon. Il possède un moteur, développé par la marque, situé dans le moyeu de la roue avant et protégé des saletés et des chocs, tout comme les freins à disque, par une coque en plastique. De son côté, la batterie de 300 Wh se loge dans le cadre dont elle peut être aisément extraite.  Il est monté sur des roues de 20 pouces chaussées de pneus en 2.25” de large. Avec les propriétés du magnésium qui apporte un peu de souplesse à la structure, cette large section de pneus rend les trajets confortables. Pour le fonctionnement de l’assistance le vélo possède un pédalier à capteur de couple alors que la charge de la batterie est indiquée via des diodes sur le guidon. Notons que pour les garde-boue (très faciles d’installation) et l’éclairage, il faudra débourser 230 € de plus. On constate également l’absence de câble, principalement au niveau du poste de pilotage. C’est propre !

Pour un équipement complet, il faudra ajouter 230 euros

Pour allumer le vélo, il suffit d’appuyer sur le bouton situé sur la poutre. Les diodes s’allument sur le cintre, le vélo est près à fonctionner. Cela signifie qu’il n’est pas indispensable d’ouvrir en permanence l’application GoCycle. Le vélo fonctionne très bien sans. En revanche, dans cette configuration, impossible de changer le mode d’assistance. Au niveau de la position de pilotage, c’est agréable, les commandes tombent bien sous les mains. On apprécie la stabilité et la maniabilité du vélo. On roule donc en toute sérénité. D’autant plus que la motorisation n’est pas du tout déstabilisante au démarrage comme cela est souvent le cas dans cette configuration. Il faut dire qu’elle met presque deux tours de pédalier à arriver ! Une fois-là elle fait très bien le job mais c’est bruyant. Pour obtenir un peu plus de peps au démarrage, on peut se rendre dans l’application pour modifier les paramètres, mais ce n’est franchement pas intuitif. Par ailleurs, à l’usage petite déception au niveau de l’étagement des trois rapports : la deuxième vitesse ne sert à rien. Au démarrage, mettre la première puis passer directement à la troisième. Un point à revoir pour une prochaine version. Dommage car en matière de roulage et de plaisir le Gocyle GX nous a donné entière satisfaction.

L’avis de la rédac’

  • On aime : Le design et la qualité de fabrication, la facilité de pliage
  • On regrette : le prix des options

Fiche technique

  • Cadre : alliage hydroformé 6061 T6 avec magnésium cleandrive
  • Fourche : Rigide, aluminium 6061 T6
  • Transmission : Shimano Nexus, 3 vitesses
  • Freins : disque hydraulique
  • Pneus : Vredestein 20×2.25
  • Moteur : Gocycle,
  • Transmission par engrenages
  • Batterie : Lithium ion, 22 V/13,7 Ah
  • Autonomie : 65 km
  • Temps de charge : 7 heures

www.gocycle.com