Nos essais

Essai : Electra Loft D7, la simplicité a du bon!

By  | 

Non, vous ne rêvez pas, les vélos musculaires existent encore ! Et ils ont encore de beaux jours devant eux comme nous le prouve ce vélo Electra. Elégant, fin et léger, l’Electra Loft 7D procure un plaisir de tous les instants, et c’est avec entrain qu’on le prend au quotidien.

Prix : 599 €/Poids : 13,9 kg

En découvrant le dossier de presse envoyé par l’agence de communication en charge des relations presse de la marque Electra, l’évidence s’impose : il faut tester ce vélo ! Plusieurs raisons à cet entrain : le design élégant, épuré et fin du Loft D7 et la magnifique couleur rouge Sangria. Et oui, le visuel joue un rôle essentiel dans le choix d’un vélo ! Mais il ne constitue pas le seul critère de choix.

Alu et acier

Les caractéristiques techniques doivent également être prises en compte. Et sur ce plan, l’Electra Loft D7 n’a pas à rougir pour un vélo à moins de 600 €. On trouve donc ici un cadre bas en aluminium aux finitions très propres, associé à une fourche en acier qui contribue au confort sur l’avant du vélo en absorbant les aspérités du sol. Sur l’arrière, cette mission est confiée à la grosse selle à double ressorts. Même sur les pavés parisiens, le vélo passe sans transmettre d’horribles vibrations dans le dos.

Une transmission simple mais efficace

Au niveau de la transmission, on trouve un dérailleur Shimano Tourney à 7 vitesses, suffisant dès lors que le parcours n’est pas trop vallonné. Le passage des vitesses n’est pas exempt d’une certaine brutalité, mais il efficace et rapide. Il n’y a pas de temps mort et le pédalage conserve sa fluidité. Un atout d’autant plus important qu’ici, point d’assistance pour la relance. Pour la facilité d’usage, le passage des vitesses est confié à une poignée tournante. La transmission est complétée par un plateau de 44 dents. Un choix appréciable puisqu’il assure une bonne efficacité du pédalage.

Légèreté, rendement et liberté

Ajoutez à cela des roues de 700 de diamètre avec des pneus en section de 35 et, rapidement, une fois le vélo lancé, vous avez le sentiment de liberté. Le vélo file sur le bitume ! Sa légèreté permet au pilote d’emmener le vélo sans avoir à forcer. C’est très agréable de sentir l’effort du pédalage sans pour autant se mettre dans le rouge et transpirer à grosses gouttes. On est bien sur le vélo, d’autant plus que la position de conduite est bonne : droite avec des mains qui tombent bien sur les poignées en simili cuir.

Attention de ne pas se laisser griser par la vitesse, le freinage est un peu juste pour les situations d’urgence

Un freinage un peu faiblard

Pour toutes ces raisons, on n’hésite pas à allonger les sorties en ville et à pousser sur les pédales pour filer de plus en plus vite. Attention néanmoins de ne pas se laisser surprendre car les étriers de freins à double pivot manquent un peu de mordant. Les freinages d’urgence, ce n’est pas trop leur truc !

Des petits manquent qui ne nuisent pas au plaisir

On pourra regretter, pour un vélo destiné à un usage urbain, que le Loft ne possède pas de porte-bagages de série ni même d’éclairage. De même, les garde-boues manquent un peu de longueur pour offrir une protection complètement efficace contre les projections en cas de pluie. Pourtant, ces petits manques ne nous ont pas empêché de beaucoup apprécier les roulages sur ce vélo et de ressentir enfin tout le plaisir de l’effort sur un vélo musculaire que l’on pourra sans problème porter dans les escaliers pour le ranger en appartement.

  • ON AIME : La fluidité et légèreté des lignes • Le confort de pilotage
  • ON REGRETTE : L’absence de porte-bagages • Le freinage peu rassurant sur routes mouillées

Caractéristiques

  • Cadre : aluminium 6061 – T6
  • Fourche : acier
  • Transmission : Shimano Tourney, 7 vitesses
  • Freins : étrier à double pivot
  • Pneus : CST 700x35C
  • Selle : simili cuir double ressort
  • Distributeur : www.trekbikes.com

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.