News

Eovolt, ça bouge en 2019

By  | 

Rencontré une première fois au Salon des Prodays en juillet 2018, Baptiste Fullen, jeune entrepreneur, nous présentait sa société Eovolt et son tout premier vélo pliant électrique, le City. Léger, doté d’une batterie intégrée dans le tube de la tige de selle, ce vélo était alors disponible auprès de 50 points de vente.

Pour 2019, il nous annonce de nombreuses évolutions au niveau de la gamme Eovolt à commencer par l’apport de quelques modifications sur le City, modèle phare de la gamme, décliné en quatre couleurs, et l’arrivée de trois nouveaux modèles : Eovolt Sport, avec capteur de couple et système de transmission par courroie, Eovolt Rétro au style plus “old School” avec sa couleur vert pastel et ses périphériques en aluminium, et Eovolt Confort, doté de roues de 20 pouces (contre 16 pouces pour les autres modèles), d’une batterie Samsung de 13,6 Ah offrant une autonomie maximale de 90 km et d’un dérailleur Shimano 7 vitesses. Ce dernier modèles conviendra aux personnes désireuses de parcourir de plus longues distances, tout en conservant un modèle compact et pliable.

Selle et poignées de couleur marron donnent une touche glamour au modèle rétro (1290 €)

Les modèles EOVOLT « City », « Rétro » et « Sport » pèsent 14 kg et sont pliables en quelques secondes. Sur les modèles 2019, le moteur est placé dans la roue arrière pour plus de confort à la conduite et plus de stabilité sur les chemins sableux. Le système de pliage à également évolué afin de rendre les vélos de la gamme EOVOLT encore plus compacts. Sur le plan pratique, des aimants ont été ajoutés pour garder les deux roues plaquées l’une à l’autre lorsque le vélo est plié ou lorsque l’on souhaite se déplacer en utilisant le système Fold & Go (qui permet de se déplacer avec le vélo plié en le poussant comme une valise).

Avec ses roues de 20 pouces et ses 7 vitesses, l’Eovolt confort convient aux distances moyennes (1690 €)
Une fois pliés, les vélos Eovolt sont faciles à manipuler