Nos essais

Electra Townie Path GO! Confort et style

By  | 

Prix : 3 499 €/Poids : 25 kg/Batterie : 500 Wh

La marque californienne Electra, aujourd’hui propriété de Trek, s’est spécialisée, dès sa création en 1993,
dans la conception de vélos type cruiser. Fidèle à ses origines, la marque a cependant su évoluer en proposant des modèles plus adaptés à un usage urbain. Mais pas question de perdre ce qui a fait le succès de la marque : plaisir et confort

Avec 18 ans de carrière, le Townie est un produit phare de la gamme electra. Vélo musculaire à ses débuts, il s’est vu adjoindre depuis quelques années une motorisation, histoire de rester dans l’air du temps. Mais cela ne s’est pas fait sans une prise de poids importante : nous nous en sommes rendus compte
lorsqu’il a fallu le descendre du quatrième étage
de notre habitation, par les escaliers…

Cadre bas et intégration

Sur le plan de la conception, ce vélo possède un cadre en aluminium avec un tube supérieur en forme de vague, abaissé pour un enjambement facilité. La finition est de qualité avec des soudures polies et un acheminement des câbles en interne. On regrette cependant leur omniprésence au niveau du poste de pilotage. Longs, ils s’accrochent sur le guidon des vélos voisins lorsque les places de parking sont trop étroites.
Le cadre intègre en toute discrétion, dans le tube inférieur, la batterie de 500 Wh. Son insertion s’effectue par le côté, ce qui est vraiment très pratique. De plus, elle est équipée d’une poignée pour une bonne préhension. Un vrai plus qui évite de voir la batterie glisser des mains. Elle alimente un moteur bosch ainsi que l’éclairage Supernova aussi efficace à l’avant
qu’à l’arrière.

Pour le confort il faut s’adapter

Au niveau des composants, le vélo reçoit des roues de 27.5” assurant un excellent compromis entre la maniabilité et le qualité de roulage. Elles sont équipées de pneus ballon en 2.40” de section. Comme toujours avec ce type de pneu, il convient d’adapter leur
pression au type de terrain emprunté. Sur des routes lisses, on peut opter pour la fourchette haute du gonflage pour profiter d’un rendement maximal. Mais si l’itinéraire comporte des sections pavées ou des chemins de terre, on passera dans la fourchette basse
pour profiter d’un maximum de confort. C’est
d’autant plus important que le cadre se révèle fort rigide. Les pneus constituent alors le seul élément susceptible d’apporter un peu de douceur. Sur un vélo orienté confort, une fourche suspendue aurait été bienvenue. On trouve également des freins à disque hydrauliques, très efficaces, et une cassette à 10 vitesses assurant une bonne polyvalence d’utilisation au path Go !

Un vélo rassurant

En selle, premier constat, l’assise de l’imposante Selle Royal electra gel est très agréable. Deuxième constat, la position de pilotage est très droite. Quelle que soit votre taille, l’Electra vous assure de voyager dans une posture qui ne vous poussera pas à être allongé sur votre vélo. La position est détendue, les bras sont relâchés, la nuque n’est pas en tension, et l’on peut regarder loin devant. C’est de manière rassurante que l’on peut évoluer à son guidon, tout en conservant une bonne maîtrise de son vélo. Le cintre relevé et large confirme encore l’orientation confort du path Go.

7

Savoir composer entre les modes d’assistance et les vitesses

Néanmoins, emmener ce vélo de 25 kg n’est pas de tout repos. Si l’assistance bosch se révèle efficace, il convient de monter dans les modes et de jouer avec les pignons pour grimper les côtes les plus ardues comme celle qui vous accueille à l’entrée du parc de Saint-Cloud côté Sèvres, un coin apprécié des parisiens, avec 150 mètres à 10%. En revanche, sur le plat, une fois lancé, le vélo se maintient assez facilement autour des 28 km/h, assistance coupée. Pour finir, notons que ce modèle intègre le système Cobi permettant d’installer un smartphone et bénéficier ainsi d’un maximum d’informations grâce à l’appli Cobi.bike. Sans smartphone, les informations fournies par la console sont des plus sommaires… mais finalement suffisantes pour éviter les distractions.

On aime • Bon équilibre des masses • Equipement complet • Design décalé

On regrette • Garde-boue avant bruyant • Absence d’une
fourche suspendue

Caractéristiques

  • Cadre : aluminium 6061-t6
  • Fourche : alliage
  • Freins : disques hydrauliques Shimano
  • Transmission : Shimano deore, 10 vitesses
  • Selle : Electra Gel Comfort
  • Eclairage : Supernova V521, Supernova del E3
  • Pneus : Schwalbe Super moto-X, 27.5’’x2.40’’
  • Moteur : Bosch
  • Baterrie : Bosch powertube, 36 V/14 ah
  • Autonomie : 90 km
  • Temps de charge : 3h30
  • Distributeur : www.trekbikes.com

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *