News

Economie durable : Cyclik, démocratise les vélos en Bambou

By  | 

En 2019, dans le magazine City Ride, nous mettions en avant le développement du vélo en Bambou et fibres de lin. A cette époque, nous avions recueilli le témoignage de Félix Hebert, fondateur de l’entreprise Cyclik. Il nous présentait alors tous les avantages du Bambou pour la conception d’un vélo.

Production de vélos en Bambou à grande échelle

En 2022, l’entreprise lance une levée de fonds sur la plateforme WiSEED afin d’entamer la production de ses vélos à grande échelle pour « démocratiser le végétal dans les modes de transport doux. »

Le Bambou pour un confort inégalé

Car pour Félix Hebert, le bambou présente de nombreux atouts à commencer par le confort. « J’ai longtemps roulé sur un cadre en carbone, raconte le fondateur de la marque de cycles en bambou Cyclik, et je souffrais d’importantes douleurs dorsales. J’ai alors cherché comment y remédier et je me suis intéressé au bambou. » Et c’est ainsi, qu’après plusieurs mois de tâtonnement il a sorti son premier vélo de route en bambou. Ce fut une révélation ! « Alors que je finissais complètement cassé après une sortie de 100 bornes sur un vélo en carbone, sur le vélo en bambou, mes douleurs étaient nettement moindres.»

Félix Hébert, fondateur  société Cyclik
Félix Hebert, fondateur de Cyclik

Relief, un vélo électrique et connecté

Ces propriétés, Félix Hebert entend en faire profiter le plus grand nombre. C’est dans cette optique que la société lance une levée de fonds sur WiSEED de 1,5 million d’euros pour lancer la production de son Relief, un vélo électrique et connecté avec un cadre intégralement fabriqué en matière végétale. Le Relief se positionne comme un vélo de haute technicité avec un moteur Ebike Motion X35 couplé à une batterie de 250 Wh pour un poids de 16,5 kilos. Prix du vélo : 3500 €.

Investir dans le vélo durable

Si l’aventure vous tente, vous pouvez participer à cette levée de fonds jusqu’à la fin du mois de février. L’objectif est de récolter, dans un premier temps, 350 000 € en amont de la levée de fonds de 1,5 millions d’euros prévue au mois de mars. Cet apport permettra de lancer la production en série de ce vélo mais aussi de poursuivre le développement de nouveaux vélos.

En 2022, Cyclik espère vendre 500 vélos. La start-up lyonnaise mise ensuite sur la vente de 10 000 vélos dans les 5 années suivantes. De belles perspectives!

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.