News

Coleen le vélo Made in France (suite)

By  | 

A l’occasion du lancement officiel de la marque Coleen, nous avons rencontré Audrey, co-fondatrice, qui nous explique la génèse de ce projet.

En lançant le vélo Coleen, Thibault et Audrey tentent de venir défier la marque Suisse Stromer, “une marque qui nous séduit par la qualité de ses produits et toutes les innovations technologiques proposées par la marque helvète.”

Comme nous le signalions dans l’article précédent, les deux jeunes créateurs de la marque Coleen, entendent bien sortir, dès 2019 un modèle Speed pour venir concurrencer Stromer sur le secteur des 45 km/h. Outre le design original du vélo et la présence de composants conçus et fabriqués en France, Coleen entend bien se démarquer de son concurrent suisse par le poids de ses produits : 18 kilos, moteur et batterie compris, que ce soit pour l’ebike ou le speed ! “Nous sommes en pleine homologation du produit selon les dernières normes européennes en vigueur, annonce Audrey qui poursuit “cela portera à trois le nombre de vélos disponibles sous la marque Coleen : l’Elégance, le Sport et le Speed One.

La carte de l’intégration absolue

Dans leur conception, tous les modèles jouent la carte de l’intégration. Ici, point d’écran, de gâchettes de changement de vitesses ou de batterie apparente. Tout est intégré afin d’offrir au Coleen les lignes les plus pures. Ils ont même poussé le détail jusqu’à cacher la prise de chargement de la batterie, sous un magnifique logo Coleen. Il est néanmoins possible de retirer la batterie par le dessous du cadre. Pour connaître les données concernant la vitesse et le niveau de charge de la batterie, il suffit de porter son regard sur la jauge kilométrique intégrée au niveau de la potence. Toutes les données sont délivrées de manière lumineuse. Pour changer le mode d’assistance, on trouve une molette sur la gauche du poste de pilotage. Un peu comme cela existe avec le changement de vitesse Nuvinci, ici aussi, point de cran. On tourne vers la droite ou la gauche la molette pour apporter plus ou moins d’assistance. Au niveau de la colonne de direction, on remarque un logo dont les leds s’allument dès que le vélo est démarré, ce qui confère au Coleen une signature lumineuse originale et élégante.

 

 

 

Un vélo connecté

Avec son design et sa technologie dernier cri, le Coleen ne pouvait pas ne pas intégrer un peu de connectivité. De fait, une application dédiée permet au vélo de se mettre en marche dès que le smartphone de son propriétaire arrive à proximité fonction Keyless). Pour ceux qui le souhaitent, le démarrage peut également s’effectuer manuellement. L’application permet aussi de verrouiller automatiquement la batterie et de connaitre toutes les stats du vélo.

Disponibilité

Les vélos Coleen sont actuellement en précommande sur le site http://www.coleen-france.com et seront disponibles chez les revendeurs spécialisés (Altermove, Cyclable….) dès la fin de l’année 2018.