News

6 € par jour pour venir bosser à vélo

By  | 

Voilà une mesure qui devrait faire rêver plus d’un salarié français : une entreprise néo-zélandaise, basée dans la ville de Christchurch, a décidé de verser jusqu’à 10 dollars (environ 6 euros) de plus par jour, aux employés qui viennent bosser à vélo. Pourquoi une telle mesure ? Afin de stimuler par l’exercice (et par l’argent) le bien être des employés qui développeront par là même leur créativité.
Tim Cheney, le patron de cette agence de publicité et de création est lui même un passionné de cyclisme et, de par son expérience du vélo, il sait que l’on se sent beaucoup plus énergique quand on roule à vélo.
Pour payer ces sommes d’argent supplémentaires, Tim puise dans les bénéfices de l’entreprise. Mais pour lui, il ne fait aucun doute que “des avantages pourront être retirés de ces trajets au travail à bicyclette.” Et comme l’entreprise ne possède pas de douche dans ses locaux, le patron est en train de négocier avec le gymnase voisin afin que les employés cyclistes puissent venir s’y doucher.
Pour inciter les salariés à inscrire cette pratique dans le temps, il a été décidé qu’ils recevront dans un premier temps, l’équivalent de 3 euros par jours. Ce n’est qu’au bout de six mois à vélo qu’ils que la somme passera à 6 euros ! Tim Chesney espère bien que cet exemple sera imité par d’autres entreprises de la ville. D’autant plus que la municipalité de Christchurch investit pour développer son réseau cyclable. Et si cette mesure s’importait en France ?